Formation Comment devenir astronaute

Formation Comment devenir astronaute

Optimisez vos chances de réussite avec une formation complète. Certification incluse

Quel est le rôle d’un astronaute ?

Les astronautes de l’ESA – tels que Thomas Pesquet – ont pour missions, outre de piloter ou de commander un vaisseau en vue d’aller dans l’espace, de réaliser des vols de longue durée au sein de la station spatiale internationale (ISS). Au cours de ces vols spatiaux, ils s’attelleront alors à mettre en œuvre des opérations ainsi que des expériences d’ordre scientifique. Ils participeront également au montage, à l’activation ainsi qu’au contrôle des éléments arrivés depuis peu en orbite, de même qu’ils lanceront les expériences scientifiques prévues en impesanteur.

D’autre part, les professionnels de l’espace s’impliquent quotidiennement dans l’assistance technique des opérations et programmes de vols habités de l’ESA, dans le maintien de leurs compétences (physiques, intellectuelles, techniques), de même qu’ils promeuvent l’importance et l’intérêt des actions spatiales et des programmes mis en place, notamment lors des vols habités. Les astronautes peuvent par ailleurs se prêter à des expériences sur le corps humain en tant que sujets.

Quelles sont les qualités requises pour devenir astronaute ?

Le métier d’astronaute est exigeant et nécessite de mobiliser de nombreux savoirs et savoir-faire, techniques, scientifiques et humains. En effet, l’astronaute, pour mener à bien ses missions, doit avoir le sens de la communication tout comme savoir travailler en équipe dans la mesure où bon nombre de tâches nécessite d’être en interaction avec des professionnels, de différentes nationalités. Dans ce sens, parler couramment anglais est indispensable et maîtriser une langue étrangère supplémentaire un atout. Il est également essentiel d’avoir une excellente condition physique ainsi qu’un état psychologique stable afin de s’adapter au rythme soutenu exigé lors d’une mission, de pouvoir résister aux effets physiques lors du décollage de la fusée au bord de laquelle les astronautes réaliseront leur mission ou au cours des différents entraînements en vue des vols spatiaux. La patience est par ailleurs de mise, non seulement parce que le métier d’astronaute est exigeant et les opportunités de prendre part aux vols habités sont rarissimes, mais aussi parce que les spécificités de la profession étant complexes, c’est après de longues périodes d’apprentissage et de travail qu’il sera possible d’en maîtriser l’ensemble, après avoir intégré une agence spatiale.

Les connaissances en science sont un prérequis obligatoire pour espérer être recruté par les agences spatiales internationales, que ce soit la Nasa ou l’ESA. Bien que les astronautes puissent s’orienter vers des types de missions variés – recherche à caractère scientifique, relatif à la conduite de navette spatiale, etc. – et que le recrutement soit axé sur les besoins des missions à venir, il convient d’être polyvalent. Vous serez ainsi en mesure de concourir aux activités spatiales, de réaliser des opérations de maintenance comme de participer à un colloque relatif à l’astronomie.

Quelles études pour devenir astronaute ?

C’est lors des campagnes de recrutement lancées par les agences spatiales internationales que les candidats au métier d’astronaute peuvent tenter leur chance et déposer leur candidature. En amont, il est indispensable de s’assurer de la concordance entre ses compétences et les prérequis et critères de sélection exigés par l’agence spatiale. En 2021, l’ESA a lancé une campagne de recrutement pour inviter les candidats à postuler en vue de réaliser diverses missions telles que des séjours à bord de l’ISS ou encore des vols habités vers la planète Mars. Les candidats – hommes et femmes – doivent donc être titulaires d’un Master ingénieur ou scientifique. Expert dans les domaines de la physique, des mathématiques, de la biologie, de la chimie, de l’informatique ou encore de la médecine, le candidat devra par ailleurs justifier d’une expérience de trois années dans le milieu professionnel et comme nous l’avons évoqué, parler couramment la langue de Shakespeare. Le candidat démontrera par ailleurs des aptitudes personnelles et psychologiques spécifiques telles que la capacité à gérer les situations de stress et à exercer sur de longues périodes en dehors du domicile. Après avoir été recruté par le Directeur général de l’ESA, intervient la formation pour devenir astronaute au sein du Centre de formation de l’Agence spatiale européenne à Cologne, en Allemagne. Cette formation se découpe en trois phases étalées sur trois années et six mois et consiste à acquérir de manière progressive toutes les connaissances et compétences nécessaires aux fonctions de l’astronaute ainsi qu’à la mission pour laquelle il a été recruté.

Quelle formation continue pour devenir astronaute ?

Étant donné la spécificité du recrutement des astronautes et de leur formation, il n’existe pas de dispositifs de formation continue pour se former au métier d’astronaute, à proprement parler. Cela étant, les études dans les domaines de la science peuvent être réalisées plus tardivement dans le parcours professionnel de tout un chacun, au titre de la formation pour adultes. De même, les professionnels ayant étudié et exercé dans des secteurs scientifiques peuvent élargir leur domaine de compétences vers d’autres disciplines afin d’acquérir une palette diversifiée de compétences techniques et de savoirs, favorisant les possibilités non seulement d’être recruté, mais également de pouvoir par la suite participer à certains programmes spatiaux spécifiques. Il en est de même pour les professionnels tels que pilotes d’essai ou les diplômés en aéronautique.

En termes de formation continue, les astronautes se forment tout au long de leur carrière, qu’il s’agisse de préparations physiques et techniques aux vols spatiaux, de maintien des acquis et des connaissances diverses inhérentes aux opérations spatiales et scientifiques ou encore de spécialisations.

Quel âge pour devenir astronaute ?

L’âge légal pour devenir astronaute oscille entre 27 et 50 ans. Selon l’agence spatiale européenne, l’âge idéal se situe entre 27 et 37 ans, avec notamment l’idée de profiter des capacités et compétences du professionnel recruté au sein de leur agence au minimum 15 années.

Accompagnement personnalisé


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.