Formation Comment devenir auxiliaire de puériculture ?

Formation Comment devenir auxiliaire de puériculture ?

Optimisez vos chances de réussite avec une formation complète. Certification incluse

Les diplômes pour devenir auxiliaire de puériculture

Pour devenir auxiliaire de puériculture, il faut être titulaire du diplôme d’État d’auxiliaire de puériculture. Le DEAP a subi une réforme depuis l’arrêté du 7 avril 2020 pour plus de simplification, et la sélection ne se fait plus via ce fameux concours d’auxiliaire de puériculture qui combinait épreuves écrites et épreuve de culture générale. Avant de penser à passer ce concours d’entrée en formation en vue d’intégrer la fonction publique territoriale, l’obtention du diplôme phare de la petite enfance, le CAP AEPE (accompagnant éducatif petite enfance) peut être un choix de parcours intéressant avec de renforcer l’attractivité de son dossier.

La réforme du concours d’auxiliaire de puériculture

Dès 2021, l’entrée en formation d’auxiliaire de puériculture se fera sur dossier et entretien face à un jury. Le candidat doit donc montrer, à l’écrit comme à l’oral que son projet professionnel est en phase avec sa personnalisé, ses compétences et sa motivation.

Quelles sont les pièces à joindre au dossier pour une entrée en formation d’auxiliaire de puériculture  ?

  • un CV
  • une lettre de motivation
  • un document retranscrivant le projet professionnel visé OU une description d’une situation professionnelle ou personnelle vécue (2 pages maximum)
  • une copie des bulletins scolaires et autres relevés
  • tout justificatif pouvant légitimer et valoriser votre candidature (ex : bénévole au sein d’une association)
  • une recommandation/appréciation d’un (ancien) employeur si vous avez déjà été salarié

Comment se déroule l’entretien avec le jury ?

L’entretien prend la forme d’un moment d’échange (et non d’un exposé) avec le jury d’une durée comprise entre 15 et 20 minutes. Pas de surprise : vos motivations seront bien sûr abordées de façon à ce que le jury puisse jauger de la cohérence de votre parcours et de votre projet professionnel.

Si les modalités pour entrer en formation d’auxiliaire de puériculture ont évolué, et que l’on peut moins parler de véritable concours d’auxiliaire de puériculture a proprement parler, cela ne signifie pas pour autant que le nombre de place ait augmenté ou que les exigences du jury ont diminué. Il sera donc important de bien préparer votre dossier et entretien afin de mettre toutes les chances de votre côté. Dans cet objectif, plusieurs organismes de formation proposent aux futurs candidats des sessions de préparation aux entretiens ainsi que des aides à la constitution d’un dossier solide et crédible.

La formation continue pour devenir ou se reconvertir comme auxiliaire de puériculture

Il est possible de devenir auxiliaire de puériculture à tout moment de sa carrière et la formation initiale n’est pas la seule et unique voie possible pour exercer ce métier phare du secteur de la petite enfance. La VAE (validation des acquis de l’expérience) est notamment une voie intéressante pour décrocher le DEAP à condition d’avoir exercé une activité salariée ou bénévole similaire dans le domaine de la petite enfance, et ce durant au moins un an.

Subventionné par Gouvernement


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.