Formation Comment devenir fleuriste ?

Formation Comment   devenir fleuriste ?

Optimisez vos chances de réussite avec une formation complète. Certification incluse

Quels diplômes et études pour devenir fleuriste ?

Pour accéder à la profession, il est nécessaire de posséder au moins le CAP Fleuriste. Accessible après la 3ème, ce CAP se fait en 1 ou 2 ans, dans un CFA ou un lycée professionnel horticole et prépare spécifiquement les candidats au métier de vendeur fleuriste. Le CAP Fleuriste peut se réaliser à distance avec de nombreux supports et ressources pédagogiques pour apprendre le métier de chez soi à son rythme. L’enseignement porte sur l’art floral, sur les techniques de ventes, sur la botanique, etc. Après le CAP fleuriste, il est possible de préparer le BP (brevet professionnel) fleuriste en deux ans, généralement en alternance (parfois en formation continue, ou grâce à une VAE, etc.). Ce BP permet de perfectionner ses techniques en fleuristerie. Le Bac Pro Technicien conseil vente de produits de jardin constitue aussi un diplôme intéressant et permet d’exercer au sein d’une jardinerie (ou d’un rayon jardinerie). Il est accessible après la troisième et s’effectue en 3 ans. Le programme porte sur la biologie, l’agronomie, les sciences de l’agroéquipement, de l’horticulture, mais aussi la mercatique, les techniques de vente, la gestion commerciale, etc. Le Brevet Technique des Métiers Fleuriste (BTM fleuriste), accessible avec un CAP fleuriste, délivre un diplôme de niveau Bac. L’enseignement est axé sur les techniques de la fleuristerie, mais une grande partie est aussi consacrée à la gestion d’entreprise et au commerce.

Quelle formation continue pour devenir (ou se reconvertir) en tant que fleuriste ?

Outre les centre de formations et les lycées professionnels, l’Ecole des Fleuristes de Paris propose aussi des formations diplômantes permettant d’accéder au métier de fleuriste, comme le CAP fleuriste, le BP fleuriste, mais aussi le Brevet de Maîtrise (BM) de fleuriste (niveau Bac +2). Ce brevet est accessible avec un niveau Bac (ou CAP avec 5 années d’expérience). La formation porte sur la gestion d’entreprise, la gestion RH, la gestion commerciale, la communication mais aussi la fleuristerie (les cours sont animés par des professionnels possédant le titre de  » Meilleurs Ouvriers de France « ), l’écologie, l’histoire de l’art…

Quelle évolution pour un fleuriste ?

Un fleuriste salarié peut prétendre au poste de gérant de boutique, mais aussi devenir responsable d’un rayon spécialisé dans dans les fleurs s’il évolue en grande surface ou dans une jardinerie. Une fois acquis quelques années d’expérience, le fleuriste peut même reprendre un fonds de commerce ou un magasin franchisé pour ouvrir son magasin de fleurs et devenir son propre patron. Enfin, un fleuriste doté d’une sensibilité artistique peut se tourner vers le métier de designer floral (ou décorateur floral) afin de réaliser de superbes compositions à l’aide de végétaux minutieusement choisis.

Subventionné par Gouvernement


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.