Formation Comment devenir juriste

Formation Comment devenir juriste

Optimisez vos chances de réussite avec une formation complète. Certification incluse

Quelles sont les qualités requises pour devenir juriste?? 

Rigueur, excellente mémoire et de bonnes aptitudes en communication sont indispensables au juriste d’entreprise. Métier juridique, le collaborateur juridique doit maîtriser plusieurs spécialités du droit afin de résoudre au mieux toutes les questions juridiques que peut rencontrer l’entreprise. Afin d’appliquer et retenir, les règles législatives, la mémoire ne doit pas lui faire défaut. Réactif et polyvalent, le juriste possède d’excellentes compétences relationnelles et transmettre son savoir aux différents services qui le sollicitent. Ses réponses doivent être claires et concrètes. Doté de qualités rédactionnelles, il doit pouvoir vulgariser le droit à l’oral, comme à l’écrit. Autonome et organisé, le juriste d’entreprise doit aussi posséder de bonnes notions d’anglais pour briguer un poste dans un groupe international.

À l’écoute des différents interlocuteurs au sein de l’entreprise, le juriste doit posséder, en particulier lorsqu’il travaille dans une PME – PMI une expertise variée dans le :

  • Droit du travail?;
  • Droit fiscal?;
  • Droit commercial.

Il peut aussi se spécialiser en :

  • Droit des affaires internationales?;
  • Droit européen?;
  • Droit de la propriété intellectuelle lorsque l’entreprise réalise des logiciels?;
  • Droit de la propriété industrielle lorsque la société dépose des demandes de brevets?;
  • Droit de la santé?;
  • Droit de l’environnement…

Position clé de l’entreprise, le métier de juriste est une profession stimulante aux aspects variés qui exigent de grandes responsabilités, mais également une grande réactivité mêlée d’une grande rigueur pour protéger les intérêts de l’entreprise.

Quelles études pour devenir juriste??

Afin de devenir juriste, il vous faudra obtenir votre bac, puis suivre une licence de droit puis un master 1 de droit à l’université. Le diplôme de niveau bac + 5 vous permettra alors d’exercer comme juriste-conseil en entreprise ou au sein d’un cabinet d’avocat. Pour obtenir le diplôme de juriste-conseil d’entreprise ou DJCE, il vous faut d’abord viser le master 2 en droit privé. Ce passage obligé vous permettra de choisir votre spécialisation :

  • Droit fiscal :
  • Droit bancaire?;
  • Droit des affaires?;
  • Droit des assurances?;
  • Droit du sport?;
  • Droit des contrats?;
  • Droit du commerce international?;
  • Droit de la concurrence?;
  • Droit de la consommation?;
  • Droit des brevets?;
  • Droit de la banque?;
  • Droit des transports…

Pour mettre toutes les chances de votre côté et séduire de nombreuses entreprises, les Masters spécialisés de niveau bac + 6 sont particulièrement recommandés pour briguer les fonctions de juriste d’affaires, juriste manager international ou juriste d’entreprise industrielle. Enfin, la formation CAPA ou certificat d’aptitude à la profession d’avocat, ou un cursus au sein de l’institut d’études politiques – IEP – ou de l’institut d’administration des entreprises – IAP – vous permettront de rapidement trouver un emploi. Le MBA spécialisé en droit des affaires et management Gestion développé par l’association française des juristes d’entreprise est aussi très apprécié des recruteurs.

Quelle formation continue pour devenir juriste??

Il n’existe pas de formation continue pour devenir juriste, en effet il est nécessaire pour exercer de disposer d’un diplôme de niveau Master, de master 1 à Master 6. Toutefois, vous pourrez vous spécialiser à distance dans de nombreux domaine et spécialité si vous possédez déjà une formation de base. En présentiel, ou à distances, vous pourrez bénéficier de formations plus courtes qui vous offriront d’étoffer votre expertise dans les secteurs des :

  • Contrats informatiques?;
  • Droit de la concurrence?;
  • RGPD…

Si vous êtes salarié, vous pourrez utiliser le plan de développement des compétences de votre entreprise pour vous spécialiser dans un domaine nécessaire à son évolution.

Dans le cadre d’une reconversion, votre projet sera finançable grâce au CPF de transition. Cependant, si vous ne disposez pas d’une expérience dans le domaine commercial, ou d’une expérience significative dans le domaine du droit, certaines formations ne seront pas éligibles à votre reconversion. Vérifiez bien auprès de l’organisme de formation que votre parcours professionnel et scolaire vous permet de devenir collaborateur juridique.

Quelle évolution pour un juriste??

Vous pourrez briguer un poste de directeur juridique au sein de votre entreprise après plusieurs années d’expertises. Vous pourrez également choisir de postuler comme responsable des ressources humaines ou consultant auprès d’un cabinet d’avocats-conseils après plusieurs années d’exercice.

Enfin, vous pouvez demander votre inscription au barreau à l’issue de 8 années d’exercice en entreprise. Vous pourrez aussi, vous inscrire au concours d’entrée de l’école de la Magistrature si vous souhaitez développer davantage votre expertise du droit.

Quel est le salaire d’un juriste??

En fonction de votre domaine d’expertise et de votre expérience, votre salaire brut mensuel de juriste variera de 2?500 € pour un débutant à plus de 10 000 euros. Certains domaines, comme l’industrie ou le secteur juridique et fiscal, rémunèrent mieux que d’autres.

Avec quels métiers le juriste est amené à travailler??

Acteur majeur de l’entreprise, garant du respect et de la diffusion du cadre légal en entreprise, le juriste collabore aussi bien avec les différents secteurs de l’entreprise pour laquelle il travaille qu’avec différents interlocuteurs externes comme la justice, des avocats ou des notaires.

Son rôle transversal dans l’entreprise lui offre de travailler activement à l’essor de l’entreprise qui l’emploie. Toutefois, c’est un secteur concurrentiel et la crise subie par les PME – PMI incite souvent ces dernières à faire appel à des cabinets d’avocats, ponctuellement, plutôt qu’au recrutement d’un expert qualifié. Néanmoins, si vous maîtrisez l’anglais ainsi qu’une seconde langue étrangère, les entreprises internationales sont à la recherche de votre profil.

Subventionné par Gouvernement


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.