Formation Comment devenir ministre

Formation Comment devenir ministre

Optimisez vos chances de réussite avec une formation complète. Certification incluse

Quelles sont les qualités requises pour devenir ministre ?

Issu de la société civile ou du monde politique, un ministre doit savoir fédérer et convaincre. Excellent orateur, un ou une ministre doit manier le verbe avec talent face aux médias, français comme étranger, de la presse locale comme d’une chaîne de télévision nationale. Son appétence pour les relations humaines en fait un ministre à l’écoute, sachant adapter son discours à son auditoire. Il doit faire preuve d’une grande résistance au stress et à la fatigue. Les sujets de polémique et les actualités sur lesquelles il devra réagir ne manqueront pas ! Il doit être capable de se mobiliser sur une urgence ou un dossier sensible 24 h/ 24.  

C’est aussi une personne parfaitement à l’aise avec les institutions et les rouages politiques. Ses échanges quotidiens avec son Directeur de Cabinet et les membres de son cabinet demandent une grande capacité de réflexion et un bon esprit de synthèse. Si ses collaborateurs préparent les dossiers, c’est ensuite à lui de les présenter à travers des discours de politique publique. Un ministre doit être rigoureux et bien organisé pour mener au mieux ses missions au quotidien. 

Quelles études pour devenir ministre ?

Les ministres sont issus du monde politique, de la haute-fonction publique d’Etat ou de la société civile. En d’autres termes?: en théorie tout le monde peut devenir ministre sur proposition du Premier ministre, qu’il est fait de longues études ou pas. Dans les faits, les ministres sont encore en majorité issus d’études de Droit, d’études en sciences politiques ou experts reconnus dans un domaine particulier (santé, écologie, économie, etc.).  

Ecole Normale Supérieur, Sciences Po, master en droit, Grandes Ecoles de commerce, Polytechnique sont autant de parcours d’études largement reconnus pour briguer un ministère. Ces formations avec une forte coloration sur le droit et les institutions françaises attirent de nombreuses personnes qui ont un intérêt prononcé pour le domaine politique. De même les hauts-fonctionnaires dont le parcours professionnel est ancré dans des missions de service public sont convoités pour leur expertise de l’Administration publique. 

Quel que soit le parcours de formation ou professionnel du ministre, une formation en Média Training est indispensable pour son éloquence aussi bien pour prononcer des discours que pour répondre aux journalistes. 

Quelle formation continue pour devenir ministre ?

Durant ses fonctions ministérielles, le ministre ne peut pas continuer à exercer son activité professionnelle, quelle qu’elle soit. Il doit se consacrer entièrement à sa mission gouvernementale à Paris. 

Pour des déplacements à l’étranger et pour assurer des rencontres internationales, la maîtrise de l’anglais à l’oral est devenue quasiment incontournable. Il en va de la crédibilité de la France à l’international. Des formations en langues peuvent ainsi être suivies par les ministres. 

Mais on ne reste pas ministre toute sa vie ! Il faut donc prévoir sa reconversion professionnelle après s’être investi dans cette haute fonction de l’Etat. Il peut être difficile de retourner à sa vie professionnelle antérieure quand on a connu les fastes de la République. Le retour de la notoriété à l’anonymat peut être accompagné par un coach. Certains ministres font le choix de se lancer dans un nouveau challenge avec la création d’un cabinet de consulting, l’entreprenariat ou un mandat d’élu local. 

Accompagnement personnalisé


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.