Formation Comment devenir expert-comptable ?

Formation Comment devenir expert-comptable ?

Optimisez vos chances de réussite avec une formation complète. Certification incluse

Les compétences requises pour devenir expert-comptable

Le métier d’expert-comptable requiert des compétences multiples. Outre le fait d’être rigoureux et parfaitement à l’aise avec les chiffres, il est aussi doté d’un bon relationnel et d’un certain sens de la pédagogie afin de pouvoir se faire comprendre auprès de ses interlocuteurs qui possèdent rarement le même socle de connaissances en comptabilité et en fiscalité. L’expert-comptable est également à l’aise avec les outils informatiques et les outils bureautiques ainsi que les logiciels de comptabilité.

C’est un métier généralement très bien rémunéré même si le salaire dépendra de la structure, du niveau de responsabilité et bien évidemment du statut de l’expert-comptable : celui-ci pouvant faire le choix de monter son propre cabinet d’expertise-comptable et devenir son propre patron s’il le désire ou alors reprendre le cabinet d’un confrère. Un expert-comptable peut décider de se spécialiser dans un domaine en particulier (l’audit par exemple) ou rester généraliste afin de traiter toutes sortes de situations.

Études et formation

Le parcours à respecter pour devenir expert-comptable se déroule en trois étapes, correspondant à trois diplômés de comptabilité. Le futur expert-comptable doit donc être prêt à se lancer dans de longues études : 8 ans après le bac en tout ! Tout d’abord, on trouve le DCG (diplôme de comptabilité et de gestion), un diplôme de niveau Bac+3 et donc équivalent à une licence. Pour ceux qui le souhaitent, il permet d’entrer dans la vie active en exerçant par exemple le métier de comptable ou encore de contrôleur de gestion. Cependant, le cursus ne s’arrête pas là et il faudra continuer ses études jusqu’au Bac+5 (équivalent Master) en obtenant le DSCG (Diplôme Supérieur de Comptabilité et Gestion). Là encore de nouveaux postes tels que responsable comptable ou directeur administratif et financier deviennent accessibles pour ceux qui souhaitent s’arrêter en cours de route. Un certain nombre de centres de formation (en présentiel ou à distance) permettent aux élèves de se préparer à leur rythme à ces diplômes (ou d’occuper directement un poste dans le domaine de la comptabilité, de la finance et de l’audit).

Pour ceux qui se destinent à la profession d’expert-comptable, il leur faudra réaliser un stage rémunéré de 3 ans dans un cabinet d’experts-comptables avant de pouvoir se présenter enfin à l’examen ultime : le DEC (Diplôme d’Expert-Comptable). Deux sessions existent : en mai ou en novembre.

L’examen comprend des épreuves écrites (résolution d’un cas pratique et QCM) ainsi que la soutenance d’un mémoire. Le taux de réussite au DEC est assez élevé bien qu’il varie sensiblement selon les années : 74% en mai 2018 et 65% en mai 2019. Après avoir décroché le DEC, il reste aux diplômés une dernière formalité à effectuer : prêter serment auprès de l’Ordre des experts-comptables et jurer d’exercer leur métier avec « conscience, honneur et probité ».

Subventionné par Gouvernement


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.